Manuals/Neo 1973/fr

From Openmoko

(Difference between revisions)
Jump to: navigation, search
(Insertion de la carte SIM ( optionnel ))
(En utilisant l'émulateur de terminal et le clavier à l'écran)
Line 52: Line 52:
 
=== En utilisant l'émulateur de terminal et le clavier à l'écran ===
 
=== En utilisant l'émulateur de terminal et le clavier à l'écran ===
  
"Click" (using a stylus) the top-left arrow icon to get a drop-down menu with "Media", "Settings", "Utilities" and "Desktop". Choose "Utilities->Panel->Input Manager", and a keyboard icon will appear on the top bar. You can get an on-screen keyboard at any time by choosing it.
+
"Cliquer" (en utilisant un stylet) sur l'icône en forme de flèche dans le coin supérieur gauche pour faire apparaître un menu déroulant avec comme options: "Media", "Settings", "Utilities" et "Desktop". Choisissez "Utilities->Panel->Input Manager", et une icône en forme de clavier devrait apparaître dans la bar du haut. A tout moment, vous pouvez utiliser le clavier virtuel en sélectionnant cette icône.
  
 
With newer images, the keyboard comes up when you tap the white box in the top bar.
 
With newer images, the keyboard comes up when you tap the white box in the top bar.

Revision as of 00:06, 6 September 2007

Le guide des quelques premières étapes pour ceux qui viennent de recevoir leur Néo1973.

Contents

Matériel

Insertion de la batterie

Voir Disassembling Neo1973.

Allumage du téléphone

Écran de chargement

Il suffit d'appuyer sur le bouton d'allumage ( ça dépend de la version de votre u-boot, vous pouvez avoir à appuyer pendant 5 secondes ) pour lancer le bootloader, puis le kernel, et vous pouvez maintenant profiter de X/OpenMoko !

Une fois que vous avez pressé le bouton d'allumage assez longtemps, le vibreur lance une courte impulsion et le rétro-éclairage s'allume. Vous pouvez maintenant relacher le bouton d'allumage et regarder le téléphone se lancer.

Si la batterie n'est pas assez chargée, le téléphone ne démarrera pas, sauf si le cable USB est branché.

Extinction du téléphone

Pendant le mode bootloader, ou si le téléphone a planté

Si vous pressez le bouton d'allumage pendant 9 secondes, le téléphone s'éteindra. Vous pouvez le voir par le fait que le rétro-éclairage s'éteigne.

Pendant le fonctionnement du système Linux complet avec espace utilisateur

Dans ce mode, une pression de 5 secondes sera suffisant. Après ça le processus init prendra soin d'éteindre correctement le téléphone, ce qui prend à peu près 20 secondes de plus. Le serveur X sera tué, vous verrez une console et le téléphone s'éteindra - tout comme un vrai système Linux.

Chargement de la batterie

Le Neo1973 possède deux modes de chargement : un mode de charge à 100mA ( nommé mode de précharge ) et un à 500mA ( nommé charge rapide ). La charge se fait toujours par le connecteur USB. Vous pouvez utiliser n'importe quel cable USB ( USB-A vers USB-mini-B) pour connecter le téléphone à n'importe quel port USB.

Pendant le u-boot

Pendant que vous êtes dans le mode u-boot, le téléphone se charge uniquement avec le mode 100mA par défaut. ( Ça va changer dans une des prochaines révisions ).

Vous pouvez aussi utiliser la console du u-boot pour activer le mode de charge rapire. Voir U-boot#Battery_charger_related pour plus d'infos.

Pendant que Linux tourne

Dès que le téléphone sera connecté par le cable USB, il se rechargera. Cependant le mode de charge par défaut ( 100mA ) sera trop faible si vous voulez utiliser le téléphone et le recharger en même temps.

Si votre port USB est capable de délivrer un courant de 500mA, le téléphone se configurera pour utiliser le mode à 500mA. Vous pouvez le voir par la ligne suivante dans le log du noyau

usb0: full speed config #1: 500 mA, Ethernet Gadget, using CDC Ethernet

Insertion de la carte SIM ( optionnel )

L'emplacement est situé juste derrière la batterie. Le porte-carte est doté de flèches indiquant dans quel sens il faut le pousser pour l'ouvrir - ne forcez pas dessus lorsqu'il est fermé car vous pourriez le casser. Insérez la carte SIM de sorte que les garnitures fassent le contact et poussez le support fermement jusqu'à ce qu'il fasse un clic, puis bloquer le - sinon la carte ne sera pas détectée.

Pour vérifier si la carte SIM est bien insérée ( sous Linux ), vous pouvez regarder dans les logs gsmd ou utiliser les instructions détaillées dans la page Utliser le GSM manuellement et tester la commande AT+CIMI.

Avoir un accès au terminal ( console ) du téléphone

En utilisant l'émulateur de terminal et le clavier à l'écran

"Cliquer" (en utilisant un stylet) sur l'icône en forme de flèche dans le coin supérieur gauche pour faire apparaître un menu déroulant avec comme options: "Media", "Settings", "Utilities" et "Desktop". Choisissez "Utilities->Panel->Input Manager", et une icône en forme de clavier devrait apparaître dans la bar du haut. A tout moment, vous pouvez utiliser le clavier virtuel en sélectionnant cette icône.

With newer images, the keyboard comes up when you tap the white box in the top bar.

From the desktop, choose "Active tasks->rxvt" to get a root shell.

Terminal is in the top level menu in recent images.

En utilisant une émulation Ethernet par le cable USB

The standard Neo1973 Linux kernel has support for the "cdc_ether USB gadget", i.e. a standard implementation of how to emulate an Ethernet device over USB.

As soon as the kernel is up and running, and you have the phone connected via USB, you should get a usb0 device on your host.

The Phone will have the IPv4 address 192.168.0.202/24. You can run `ifconfig` in the terminal on the phone to verify this (this is optional, just check it if it doesn't work given the instructions below)

If you plug a USB cable into a laptop running Linux, you'll likely see the "cdc_ether" kernel module being loaded and a usb0 network interface appear.

On the host PC, you should then configure your interface to 192.168.0.200 by using

# ifconfig usb0 192.168.0.200 netmask 255.255.255.0

Then you should be able to

# ping 192.168.0.202

and last, but not least

# ssh root@192.168.0.202

Once you press 'enter' (empty password), you should now have a root login.

See USB_Networking for more details, including instructions on how to automatically setup masquerading so that your phone can get access to the internet through the host PC.

En utilisant la carte de debug / port série / JTAG

Voir Debug Board#Usage_Instructions

Avoir accès à la console du bootloader

Voir u-boot#Using_usbtty_from_Linux

Commandes utiles sous Linux

Suspending

Writing "mem" into /sys/power/state tells Linux to suspend - it will enter a low power mode where only the GSM and RAM are powered up and the CPU sleeps. It will persist in this state until a wake-up event arrives. Some currently enabled wake-up events are: AUX or POWER key press, USB cable detect.

If you're connected over ssh, sshd will stop responding when the OS suspends, so to avoid locking up your ssh client, use the command

# (sleep 1; echo mem > /sys/power/state) & exit

Initial backup

After getting your new Neo1973 booted for the first time you might want to make a back up of the original flash chip contents on your PC, before you overwrite the flash with a custom image or just update to a newer build. This is a good idea because there are parts in the root filesystem that can't be distributed over internet so they are only found in the shipped ROM (see the GPS driver). One easy way to back up all of the Flash, that doesn't require installing any special software, is with netcat over the USB ethernet. The following commands can be used for that.

On the host On the target
$ netcat -l -p 20000 > mtdblock0
$ netcat -l -p 20000 > mtdblock1
$ netcat -l -p 20000 > mtdblock2
$ netcat -l -p 20000 > mtdblock3
$ netcat -l -p 20000 > mtdblock4
# cat /dev/mtdblock0 | nc 192.168.0.200 20000
# cat /dev/mtdblock1 | nc 192.168.0.200 20000
# cat /dev/mtdblock2 | nc 192.168.0.200 20000
# cat /dev/mtdblock3 | nc 192.168.0.200 20000
# cat /dev/mtdblock4 | nc 192.168.0.200 20000

This stores the five NAND partitions in files named mtdblock*. Knowing the partition layout (u-boot "mtdparts" command or Linux dmesg) you can restore the whole flash with it.

Where to from here

You'll probably want to play with some of the interesting hardware in this device. Obviously, you can explore the applications available through the touch-screen interface. But for those who prefer doing things more in the raw from a shell prompt, you can manually use GSM or you can start playing with the GPS.

Personal tools

Le guide des quelques premières étapes pour ceux qui viennent de recevoir leur Néo1973.

Matériel

Insertion de la batterie

Voir Disassembling Neo1973.

Allumage du téléphone

Écran de chargement

Il suffit d'appuyer sur le bouton d'allumage ( ça dépend de la version de votre u-boot, vous pouvez avoir à appuyer pendant 5 secondes ) pour lancer le bootloader, puis le kernel, et vous pouvez maintenant profiter de X/OpenMoko !

Une fois que vous avez pressé le bouton d'allumage assez longtemps, le vibreur lance une courte impulsion et le rétro-éclairage s'allume. Vous pouvez maintenant relacher le bouton d'allumage et regarder le téléphone se lancer.

Si la batterie n'est pas assez chargée, le téléphone ne démarrera pas, sauf si le cable USB est branché.

Extinction du téléphone

Pendant le mode bootloader, ou si le téléphone a planté

Si vous pressez le bouton d'allumage pendant 9 secondes, le téléphone s'éteindra. Vous pouvez le voir par le fait que le rétro-éclairage s'éteigne.

Pendant le fonctionnement du système Linux complet avec espace utilisateur

Dans ce mode, une pression de 5 secondes sera suffisant. Après ça le processus init prendra soin d'éteindre correctement le téléphone, ce qui prend à peu près 20 secondes de plus. Le serveur X sera tué, vous verrez une console et le téléphone s'éteindra - tout comme un vrai système Linux.

Chargement de la batterie

Le Neo1973 possède deux modes de chargement : un mode de charge à 100mA ( nommé mode de précharge ) et un à 500mA ( nommé charge rapide ). La charge se fait toujours par le connecteur USB. Vous pouvez utiliser n'importe quel cable USB ( USB-A vers USB-mini-B) pour connecter le téléphone à n'importe quel port USB.

Pendant le u-boot

Pendant que vous êtes dans le mode u-boot, le téléphone se charge uniquement avec le mode 100mA par défaut. ( Ça va changer dans une des prochaines révisions ).

Vous pouvez aussi utiliser la console du u-boot pour activer le mode de charge rapire. Voir U-boot#Battery_charger_related pour plus d'infos.

Pendant que Linux tourne

Dès que le téléphone sera connecté par le cable USB, il se rechargera. Cependant le mode de charge par défaut ( 100mA ) sera trop faible si vous voulez utiliser le téléphone et le recharger en même temps.

Si votre port USB est capable de délivrer un courant de 500mA, le téléphone se configurera pour utiliser le mode à 500mA. Vous pouvez le voir par la ligne suivante dans le log du noyau

usb0: full speed config #1: 500 mA, Ethernet Gadget, using CDC Ethernet

Insertion de la carte SIM ( optionnel )

L'emplacement est situé juste derrière la batterie. Le porte-carte est doté de flèches indiquant dans quel sens il faut le pousser pour l'ouvrir - ne forcez pas dessus lorsqu'il est fermé car vous pourriez le casser. Insérez la carte SIM de sorte que les garnitures fassent le contact et poussez le support fermement jusqu'à ce qu'il fasse un clic, puis bloquer le - sinon la carte ne sera pas détectée.

Pour vérifier si la carte SIM est bien insérée ( sous Linux ), vous pouvez regarder dans les logs gsmd ou utiliser les instructions détaillées dans la page Utliser le GSM manuellement et tester la commande AT+CIMI.

Avoir un accès au terminal ( console ) du téléphone

En utilisant l'émulateur de terminal et le clavier à l'écran

"Click" (using a stylus) the top-left arrow icon to get a drop-down menu with "Media", "Settings", "Utilities" and "Desktop". Choose "Utilities->Panel->Input Manager", and a keyboard icon will appear on the top bar. You can get an on-screen keyboard at any time by choosing it.

With newer images, the keyboard comes up when you tap the white box in the top bar.

From the desktop, choose "Active tasks->rxvt" to get a root shell.

Terminal is in the top level menu in recent images.

En utilisant une émulation Ethernet par le cable USB

The standard Neo1973 Linux kernel has support for the "cdc_ether USB gadget", i.e. a standard implementation of how to emulate an Ethernet device over USB.

As soon as the kernel is up and running, and you have the phone connected via USB, you should get a usb0 device on your host.

The Phone will have the IPv4 address 192.168.0.202/24. You can run `ifconfig` in the terminal on the phone to verify this (this is optional, just check it if it doesn't work given the instructions below)

If you plug a USB cable into a laptop running Linux, you'll likely see the "cdc_ether" kernel module being loaded and a usb0 network interface appear.

On the host PC, you should then configure your interface to 192.168.0.200 by using

# ifconfig usb0 192.168.0.200 netmask 255.255.255.0

Then you should be able to

# ping 192.168.0.202

and last, but not least

# ssh root@192.168.0.202

Once you press 'enter' (empty password), you should now have a root login.

See USB_Networking for more details, including instructions on how to automatically setup masquerading so that your phone can get access to the internet through the host PC.

En utilisant la carte de debug / port série / JTAG

Voir Debug Board#Usage_Instructions

Avoir accès à la console du bootloader

Voir u-boot#Using_usbtty_from_Linux

Commandes utiles sous Linux

Suspending

Writing "mem" into /sys/power/state tells Linux to suspend - it will enter a low power mode where only the GSM and RAM are powered up and the CPU sleeps. It will persist in this state until a wake-up event arrives. Some currently enabled wake-up events are: AUX or POWER key press, USB cable detect.

If you're connected over ssh, sshd will stop responding when the OS suspends, so to avoid locking up your ssh client, use the command

# (sleep 1; echo mem > /sys/power/state) & exit

Initial backup

After getting your new Neo1973 booted for the first time you might want to make a back up of the original flash chip contents on your PC, before you overwrite the flash with a custom image or just update to a newer build. This is a good idea because there are parts in the root filesystem that can't be distributed over internet so they are only found in the shipped ROM (see the GPS driver). One easy way to back up all of the Flash, that doesn't require installing any special software, is with netcat over the USB ethernet. The following commands can be used for that.

On the host On the target
$ netcat -l -p 20000 > mtdblock0
$ netcat -l -p 20000 > mtdblock1
$ netcat -l -p 20000 > mtdblock2
$ netcat -l -p 20000 > mtdblock3
$ netcat -l -p 20000 > mtdblock4
# cat /dev/mtdblock0 | nc 192.168.0.200 20000
# cat /dev/mtdblock1 | nc 192.168.0.200 20000
# cat /dev/mtdblock2 | nc 192.168.0.200 20000
# cat /dev/mtdblock3 | nc 192.168.0.200 20000
# cat /dev/mtdblock4 | nc 192.168.0.200 20000

This stores the five NAND partitions in files named mtdblock*. Knowing the partition layout (u-boot "mtdparts" command or Linux dmesg) you can restore the whole flash with it.

Where to from here

You'll probably want to play with some of the interesting hardware in this device. Obviously, you can explore the applications available through the touch-screen interface. But for those who prefer doing things more in the raw from a shell prompt, you can manually use GSM or you can start playing with the GPS.